Comores: érosion côtière et la destruction de la biodiversité

Aux Comores, la Plateforme Femmes Développement Durable et Sécurité Alimentaire (PFDDSA), en collaboration avec la Fondation Tany Meva et le CEPF, a contribué à freiner l’érosion côtière et la destruction de la biodiversité. 500 femmes à Uropveni ont ainsi bénéficié d’un renforcement de capacités en matière de gestion durable des mangroves du Parc National Coelacanthe