Nos
communiqués de presse

Antananarivo, le 4 juin 2020 - La journée mondiale de l’environnement est célébrée tous les 5 juin de l’année pour la sensibilisation et l'action au niveau mondial pour protéger notre environnement. Cette année, le thème de la biodiversité sera au cœur des discussions, avec pour slogan « le temps de la nature ».

Célébrée à l’aube de la célébration de la 60ème année de l’indépendance de Madagascar, accentuée par la période de crise sanitaire mondiale et de quelques journées mondiales propices à la Nature,  la célébration de cette journée prendra une tournure exceptionnelle tout en montrant les enjeux de la protection de la biodiversité.  Sous le leadership du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable et en collaboration avec des organismes de conservation telles que Conservation International (CI), Fondation des Aires Protégées de Madagascar (FAPBM), Fondation Tany Meva, Madagascar National Parks (MNP), Wildlife Conservation Society (WCS) et World Wide Fund (WWF), le « Mois de la Nature » nous invite à réfléchir quant à l’avenir de la biodiversité à Madagascar dans les années à venir et à la dégradation du monde naturel.

Pendant tout un mois, nous allons présenter des héros de la Nature qui montreront qu’il existe des hommes et des femmes formidables aux quatre coins de l’île qui se battent pour sauver la Planète. Un décor de photo de profil Facebook spécial « le mois de la Nature » est aussi disponible à partir du 5 juin. Les internautes sont aussi invités à participer au #30daysChallenge spécial environnement sur les réseaux sociaux avec le hashtag #HoAnNatiora et #Connect2Earth et à partager les vidéos de leurs challenges tout au long du mois de juin.

Selon Baomivotse Vahinala Raharinirina, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable : « C'est l'année où, plus que jamais, le monde peut signaler une forte volonté pour un cadre mondial qui “fléchira la courbe” sur la perte de la biodiversité, au profit des humains et de toute forme de vie sur Terre. Nous sollicitons ainsi la solidarité et la coopération à tous les niveaux. Unissons nos forces car c’est la seule garantie d’un avenir commun, pour vivre en harmonie avec la nature. »

Rappelons qu’à l'échelle mondiale, la nature fournit des services d'une valeur d'environ 125 milliards de dollars par an, tout en contribuant à garantir un apport d'air frais, d'eau propre, de nourriture, d'énergie, de médicaments et d'autres produits et matières. (Rapport Planète Vivante 2018). La biodiversité de Madagascar est à haut risque : des pressions dues aux activités humaines telles que la déforestation, la pollution, la surpêche, le changement climatique, le braconnage, etc. font que la biodiversité disparaît à un rythme alarmant. À Madagascar, à cause des mesures de confinement pour éviter la propagation du COVID-19, les pressions sur les aires protégées prennent de l’ampleur et par conséquent le taux de criminalité environnementale augmente : feux de brousse, braconnage, corruption pour les exploitations illégales des ressources naturelles.

Madagascar, comme tant d’autres pays dans le monde, pourra se mobiliser en ligne pour la Nature malgré la crise sanitaire liée au COVID-19. Ensemble, élevons nos voix et montrons que la Nature compte, soyons solidaires et renversons la courbe de la perte de la nature !

Antananarivo, le 21 mars 2019

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale des forêts - JIF (21 mars), la fondation Tany Meva organise ce samedi 23 mars 2019 un reboisement à Ankarabe, dans la Commune de Tsaramasoandro (District d’Ankazobe).

Les communautés locales, des écoliers, des associations (association des femmes de Vohitsara, Maroloko, Kamisy) ainsi que des acteurs du secteur privé (Workshop Idea Center) se joindront à l’événement, soient plus de 200 personnes attendues.

L’événement sera honoré par la présence d’autorités locales mais aussi par les représentants de Tany Meva dont des membres du Conseil d’administration, la Direction exécutive et le personnel.

Il s’agit du second reboisement effectué par la fondation dans la région depuis le début de l’année. L’objectif sera de mettre en terre 1500 plants d’acacia et d’arbres fruitiers.

La fondation Tany Meva, contribue à travers ces activités, à atténuer les effets du changement climatique. Elle ambitionne d’ici fin 2019 de réaliser 200 ha de reboisement dans 15 régions de Madagascar.

Tany Meva participe également à la célébration nationale de la JIF dans la région Analamanga ainsi que dans la région Atsimo Andrefana en collaboration avec le Ministère de l’environnement et du développement durable.

Contact :
Mihary Randrianarivelo
Manager en communication, relations publiques et levée de fonds
034 55 375 38 – m.randrianarivelo@tanymeva.org